Gospel sur la colline aux Folies Bergère

Gospel sur la colline c'est un révérend un rien excentrique (Ilan Evans), une star du jazz de retour au pays (Myra Maud), un cabaretier (Philippe Vauvillé) et son frère (Olivier Constantin), un amateur de rock (Jean-Luc Guizonne), une fille de joie (Carla Estarque)... et bien d'autres personnages hauts en couleurs qui animent la vie d'un quartier de Laplace en Louisiane au milieu des années 50. «La communauté noire tente de se libérer de la ségrégation raciale. Et dans cette lutte, le Gospel est un formidable chant de ralliement. Le Révérend Gédéon, fervent disciple de Martin Luther King, décide de bâtir une nouvelle église sur la colline de Saint-Jean, pour en faire un lieu d'éducation et de rassemblement pour les noirs et les blancs. La crainte de la réaction des blancs face à cette soif d'émancipation divise la population, distinguant ceux qui luttent de ceux qui ont peur de perdre le peu qu'ils ont...» Entre les champs de coton, l'église et l'Alcazar; un cabaret de débauche, le spectacle est ponctué d'interventions teintées d'humour de sœur Rebecca (Firmine Richard) et ses chapeaux décorés, adressées directement au public - elle est la narratrice.

La mise en scène assurée par Jean-Luc Moreau est un gage de qualité. De plus, le talent et l'énergie de la troupe ainsi que la solidité du livret écrit par Benjamin Faleyras nous plongent rapidement dans l'ambiance afro-américaine de cette époque. Un voyage dans le temps, un passé d'où l'on ne veut pas revenir tant on sort des Folies Bergère de bonne humeur. Au total, 44 artistes sur scène tous les soirs (chanteurs, comédiens, danseurs) débordant d'énergie qui sont venus chanter l'amour sur des rythmes gospel-jazz endiablés, le tout en Français ! Le pari semble audacieux mais après 2h30 à passer du rire aux larmes - et inversement ! - le public en redemande !

Mentions spéciales à Carla Estarque, la jolie danseuse de Cléopâtre, la dernière reine d'Égypte que l'on découvre ici magnifique chanteuse et comédienne dans le rôle de Suzy, et Manu Vince, très touchant dans le rôle de Fend-la-Bise, un jeune homme mal-aimé par sa mère. Soulignons également les performances de Dominique Magloire, Marc Thomas, Jean-Luc Guizonne, Jean-Michel Vaubien et Ilan Evans; des artistes dont le talent n'est plus à prouver.

En bref, un spectacle à voir (et à revoir) absolument !

À Paris jusqu'au 1er novembre, le spectacle partira en tournée dans toute la France du 4 novembre au 19 décembre.

 

L'album extrait du spectacle est disponible dans les bacs depuis le début du mois ainsi qu'au stand des Folies Bergère et en téléchargement.

Retour à l'accueil